L’entreprise à mission : un chemin vers une radicalité sociale et environnementale

In Blog by Jef Boisson

La France dispose depuis le mois de mai d’un dispositif innovant : l’entreprise à mission. Elle permet, si on est audacieux, de réellement dédier une activité lucrative à grande échelle à un projet d’utilité sociale et|ou environnementale. Les entreprises qui s’y intéressent sauront-elles faire preuve de suffisamment d’ambition pour prendre la mesure de la radicalité profonde que cela suppose ?

Le modèle coopératif au centre d’une utopie sociale

In Blog by Martin

Et si nous pensions la société de manière bien différente, pour réellement mettre en oeuvre un monde plus équitable, juste et résilient dans lequel la coopération remplacerait les rapports de domination, quel serait alors le rôle et le fonctionnement de l’entreprise ?

Éclater le management

In Blog by Martin

Cet article fait suite à une première réflexion (à lire avant de préférence) -La fin des hiérarchies ou l’éclatement du management – dans lequel nous avons vu que la question n’est pas de savoir s’il faut plus ou moins de hiérarchie, ni si elle doit être plus ou moins formelle ou dynamique. En fait, prendre la question de l’autonomie, de la responsabilité et de la répartition du pouvoir d’agir dans l’entreprise par l’angle de la fin des hiérarchies ne mène à rien.

La fin des hiérarchies ou l’éclatement du management

In Blog by Martin

L’organisation sans hiérarchie, complètement horizontale est un Dahu. Tout le monde aimerait en voir, ça parait original, mais c’est bancal et ça n’existe pas vraiment. Comme la hiérarchie est consubstantielle à n’importe quelle organisation sociale, la question serait davantage de trouver l’équilibre entre le formel et l’implicite. Et si la question était moins celle de la fin des hiérarchies que de l’éclatement du management et de la distribution du pouvoir dans l’organisation ?